Un Français sur cinq est à découvert au moins une fois par mois.

Le Monde, 10/09/2012 :

Quelques 21 % des Français se retrouvent en découvert bancaire à la fin de chaque mois, selon un sondage réalisé par l’institut CSA pour le spécialiste du crédit à la consommation Cofidis. L’enquête a été réalisée du 28 au 30 août auprès d’un échantillon national représentatif de 1 002 personnes âgées de 18 ans et plus, constitué d’après la méthode des quotas.

Dans la catégorie des personnes âgées de 35 à 49 ans, la proportion de sondés affichant un découvert en fin de mois monte à 30 %. Par sexe, la proportion est plus forte chez les femmes (25 %) que chez les hommes (18 %). Un Français sur deux (48 %) reconnait que son compte passe dans le rouge au moins une fois par an.

Autre sujet de l’étude, 59 % des personnes interrogées estiment que leur pouvoir d’achat a « plutôt diminué » au cours des douze derniers mois. Elles sont 55 % à penser que leur pouvoir d’achat va « plutôt diminuer » au cours des douze prochains mois.

CHANGEMENT D’HABITUDES DE CONSOMMATION

« Les 50-64 ans, souvent victimes des restructurations sur le marché de l’emploi ou pâtissant d’une baisse de revenus avec l’entrée en retraite, sont les plus alarmistes puisque 68 % d’entre eux ont perçu une baisse, tout comme 66 % des employés. A l’opposé, seuls les cadres (18 % au lieu de 8 % en moyenne) et les résidents de l’agglomération parisienne (14 %) sont un peu plus nombreux que les autres à avoir constaté une hausse », détaille encore le rapport.

Selon ses auteurs, un Français sur trois (34 %) se dit contraint de changer ses habitudes de consommation pour boucler ses fins de mois. Et « une minorité non négligeable de Français déclarent solliciter un crédit pour parer à leurs besoins (7 % au global et jusqu’à 19 % parmi les personnes se déclarant à découvert tous les mois) ou faire appel à son entourage (7 %, jusqu’à 15 % parmi les 18-24 ans) ».

Les loisirs sont les premiers sacrifiés, devant l’habillement ou l’équipement de maison. L’alimentation est sacrifiée pour 16 % des Français, ce taux (élevé) s’élevant même à 25 % chez les 18-24 ans et 22 % chez les ouvriers.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s