Logements étudiants : loyers en hausse dans la majorité des grandes villes

Selon le dernier indicateur du coût de la rentrée étudiante calculé par la FAGE (Fédération des associations générales étudiantes), les étudiants consacrent près de la moitié de leur budget au paiement du loyer et des charges, dépensant par mois en moyenne 442 euros en province et 638 euros en Ile-de-France.

Vue de Nantes - Logements étudiants : loyers en hausse dans la majorité des grandes villes.

Vue de Nantes – Logements étudiants : loyers en hausse dans la majorité des grandes villes.

Et selon l’UNEF (Union Nationale des Etudiants de France), les dépenses liées au logement ont « explosé » depuis l’année dernière, avec deux hausses notables, celle de l’électricité (+ 12,2 %) et celle de pour l’assurance habitation (+ 6,7 %).

Le site d’annonces immobilières spécialisé Location-etudiant.fr constate pour sa part que les loyers proposés pour les studios et 2-pièces sont en hausse dans la majorité des grandes villes françaises.

Sans surprise, Paris est bien évidemment la ville la plus chère où se loger : les étudiants doivent débourser 740 euros de loyer en moyenne pour un studio et le loyer proposé pour ce type de bien enregistre un bond de près de 10 % !

Pour un 2-pièces, il faut compter 1 203 euros en moyenne, en hausse de plus de 7 %. Franchir le périphérique permet de trouver plus abordables, mais les loyers franciliens restent chers : 609 euros pour un studio et 938 euros pour un 2-pièces, tous deux en hausse de 4,1 %.

Viennent ensuite les villes de province.

En tête, Nice (531 euros pour un studio et 758 euros pour un 2-pièces), puis Aix-en-Provence (531 euros pour un studio et 762 euros pour un 2-pièces). En 3ème position, Marseille affiche les plus fortes hausses de loyers : + 10,63 % pour les studios à 510 euros mensuels et + 10,44 % pour les 2-pièces à 698 euros mensuels.

Les villes les moins chères offrent des loyers inférieurs à 400 euros par mois pour des studios : Nantes (391 euros), Rouen (393 euros) et surtout Poitiers (319 euros).

Pour les 2-pièces, trouver à moins de 500 euros par mois n’est possible qu’à Poitiers (441 euros). Nantes (538 euros), Toulouse (543 euros) et Rouen (533 euros) sont néanmoins les plus compétitives pour les 2-pièces.

http://tempsreel.nouvelobs.com/immobilier/location/20130904.OBS5407/logements-etudiants-loyers-en-hausse-dans-la-majorite-des-grandes-villes.html

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s