17 octobre 2013 : unis contre la misère et les discriminations !

Pour la deuxième année consécutive, le 17 octobre est l’occasion de marcher à travers Paris pour faire entendre la voix de ceux que l’on n’entend pas suffisamment. Cette année la « Journée mondiale du refus de la misère » sera centrée sur le combat contre la discrimination pour origine sociale avec pour mot d’ordre le message de L’ONU  « Ensemble vers un monde sans discrimination ».

LOGO-J~1

La journée mondiale du refus de la misère en bref

Crée en 1987, elle donne la parole aux personnes très pauvres qui en sont les premiers acteurs et à tous ceux qui les rejoignent pour tenter d’éradiquer la pauvreté dans tous les pays du monde. Cette journée encourage tout le monde à s’unir pour lutter contre la pauvreté et les discriminations qui y sont liées. Elle rappelle aussi aux dirigeants de nos pays leurs engagements et leurs devoirs dans la lutte contre la misère partout dans le monde.

Depuis huit ans déjà, Amnesty International unit ses forces à celles ADT-Quart monde pour faire entendre ce combat.

Faire reconnaitre la discrimination fondée sur la précarité sociale

ATD-quart monde se mobilise pour faire reconnaitre l’existence d’une discrimination basée sur l’origine sociale des personnes dans le code pénal. A travers plusieurs cas concrets, l’association montre les formes de discriminations que subissent quotidiennement des personnes très pauvres. Aujourd’hui, l’association appelle les autorités à faire reconnaitre la pauvreté comme critère de discrimination, comme l’ont déjà fait plusieurs pays et les textes internationaux. Une proposition de loi en ce sens sera déposée à l’automne, afin de mettre fin à l’apartheid social dû à la pauvreté. La Commission nationale consultative des droits de l’Homme a rendu un avis favorable publié au Journal Officiel le 9 octobre.

Marchons contre les discriminations

Ce 17 octobre 2013, le rendez-vous est fixé à 16h pour des prises de paroles sur la place des Invalides, puis la marche partira à 16h15 pour arriver au Trocadéro vers 17h45.

La suite de l’événement se tiendra sur le parvis des Droits de l’homme et des libertés, lieu privilégié pour rappeler le combat quotidien de ceux qui ont la vie difficile. Des prises de paroles publiques, un théâtre-forum (théâtre faisant participer le public), des chants, et d’autres animations sont prévues pour faire exister publiquement les luttes contre la misère et les discriminations menées toute l’année et la nécessité de s’unir pour y faire face.

Mobilisez vous à nos côtés pour exprimer votre refus de la misère !

Le journal du refus de la misère Résistances

Comme l’année dernière, le journal gratuit « Résistances » dont Amnesty International est partenaire aux côtés d’autres associations, va être diffusé au grand public tout au long de la journée. Centré sur la discrimination pour condition sociale, il invite à dépasser les stéréotypes et donne la parole au Défenseur des droits, Dominique Baudis, à l’humoriste, Anne Roumanoff et au réalisateur Costa Gavras.

Une pétition intitulée « Je ne veux plus… » appelle chaque lecteur et lectrice à signaler son refus catégorique des inégalités et des injustices liées à la pauvreté.

 Télécharger la pétition

http://www.amnesty.fr/AI-en-action/Lutter-contre-la-pauvrete/Effectivite-des-droits/Actualites/17-octobre-2013-unis-contre-la-misere-et-les-discriminations-9666

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s