Une facture EDF salée à cause d’un échéancier ?

Le nouvel échéancier d’EDF est loin d’être passé inaperçu. Surtout sur la facture, au final alourdie de 7 %, pointe une lectrice du journal.

Déployé progressivement entre 2009 et 2013, le nouvel échéancier d'EDF aurait été imposé par le nouveau système de traitement informatique du fournisseur d'énergie.

Déployé progressivement entre 2009 et 2013, le nouvel échéancier d’EDF aurait été imposé par le nouveau système de traitement informatique du fournisseur d’énergie.

Je ne conteste pas le principe, mais ce que je vois, c’est que ça leur fait une sacrée avance de trésorerie. Quelle ne fut pas la surprise de cette lectrice de découvrir qu’un prélèvement EDF de 157 € avait été réalisé sur son compte au mois de février. En cause, le nouvel échéancier mis en place par le fournisseur d’énergie, qui de dix mois de prélèvements est passé à onze en 2014. Au lieu de s’étaler entre février et novembre, la mensualisation court désormais de janvier à novembre.

Un changement de règle loin d’être indolore pour le consommateur, note notre lectrice. Mensualisée à hauteur de 157 € en 2013, cette abonnée a en effet vu sa facture passer à 171,07 € cette année.

7,3 % d’augmentation

Quand elle compare le total de 1.753 € versé à EDF en 2013 avec les 1.881,77 qui lui sont réclamés pour 2014, la hausse du coût de l’énergie atteint ainsi les 7,3 %.« Presque le montant d’une mensualité », s’étonne encore la lectrice de La Nouvelle République. Surtout, « avec l’hiver qu’on a eu, on n’a pas eu besoin de beaucoup chauffer. Ça m’étonnerait que j’ai consommé plus qu’en 2013 ».
Au-delà du fond, Simone se pose aussi la question de la forme choisie par EDF. A savoir, l’«absence de communication » en amont. Un échéancier a bien été envoyé sur sa boîte mail, reconnaît-elle, mais « je ne me suis pas inquiétée, comme d’une année sur l’autre c’était la même chose. Ils auraient pu expliquer dans le mail que les règles allaient changer. Ce n’est pas très correct vis-à-vis de leur clientèle ».

Aucune influence rétorque EDF

Contactée, la direction d’EDF Grand Centre assure de son côté que ce passage de dix à onze mois de mensualités, imposé par le nouveau système d’exploitation informatique d’EDF, a bien fait l’objet de courriers postaux envoyés aux clients sur les trois ans de déploiement du nouveau système. Soit « au plus tard l’été dernier ». S’agissant du goût salé de la facture, « l’échelonnement de onze mois n’influe absolument pas sur le montant de la facture », insiste le fournisseur d’énergie. Ce nouvel échéancier « devrait même plutôt faire baisser les mensualités », assure la direction d’EDF.
Les 7 % de notre lectrice restent donc en partie inexpliqués. En partie seulement si l’on tient compte des 5 % de hausse du prix de l’électricité enregistrés à la demande du gouvernement entre 2013 et 2014.

Vous aussi avez remarqué une augmentation du montant de vos factures ? Ou, au contraire, payez-vous moins grâce à cette nouvelle mensualisation ? N’hésitez pas à réagir et nous écrire à nr.niort@nrco.fr

http://www.lanouvellerepublique.fr/Deux-Sevres/Communautes-NR/n/Contenus/Articles/2014/03/13/Une-facture-EDF-salee-a-cause-d-un-echeancier-1827751

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s