L’huissier vient lui signifier son expulsion, le locataire, endetté et à bout, sort une arme

Troyes- Hier matin, une partie du quartier du Grand-Véon a été bouclée par les policiers. Sommé de quitter son logement, un locataire, qui ne payait plus ses loyers, a menacé de mettre fin à ses jours.

565847123_B973825915Z.1_20141017100441_000_GJM3AG1AQ.1-0

« Si vous approchez, je vous braque ou je me mets une balle en pleine tête. » Le locataire du 27, rue du Grand-Véon, à Troyes, n’entendait pas, hier matin, se faire expulser de son domicile pour lequel il ne s’acquittait plus des loyers.9 h 15. Hier matin. Mû par une décision de justice irrévocable, l’huissier, accompagné d’un fonctionnaire de la préfecture, se présente donc au 27, rue du Grand-Véon. Seul à son domicile, en l’absence de sa femme et de ses trois enfants, le locataire n’entend pas se faire expulser.

« Il souhaitait qu’on diffère l’expulsion », expliquera plus tard Rémi Conesa, directeur départemental de la sécurité publique (DDSP). Refusant donc la sentence, l’homme sort une arme, un Beretta 9 mm.

À cet instant, personne ne sait qu’elle n’est qu’une réplique. Calme, l’homme ne met toutefois personne en joue et conserve l’arme le long du corps. « Il n’a jamais été menaçant », insiste le patron des policiers.

Par mesure de sécurité, le quartier est rapidement bouclé avant l’arrivée sur place de Rémi Conesa. Pendant une heure et demie, les deux hommes échangeront. D’abord de vive voix, l’homme étant dans son jardin et le DDSP derrière le portail, puis par téléphone, les bruits d’un chantier, en face, perturbant le bon déroulement des négociations. D’abord récalcitrant et refusant de se rendre, l’homme, âgé d’une trentaine d’années, s’est finalement décidé à quitter son domicile vers 11 h. « Sans rébellion, de lui-même », notera le « négociateur ». Après son départ, son épouse a réintégré le domicile et a empaqueté tout le nécessaire. Pendant ce temps, il était conduit au poste où l’un des membres de sa famille devait venir le chercher. « Un acte de désespoir », conclura Rémi Conesa.

Albane WURTZ

http://www.lest-eclair.fr/faits-divers-justice/l-huissier-vient-lui-signifier-son-expulsion-le-ia0b0n293647

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s