Prime de Noël 2014 – 2015 : reconduite… mais pas augmentée !

« Malgré la crise, malgré les difficultés que le pays traverse, nous soutenons les plus pauvres », a déclaré Marisol Touraine. Pour peu, elle reprocherait presqu’aux précaires d’avoir provoqué cette fameuse crise et de mettre le pays en difficultés en leur versant cette prime de Noël !  Combien pèse t’elle sur le budget de l’état comparée aux salaires des ministres ? Et de rajouter, « Mais elle sera maintenue. » Devons nous courber l’échine pour la remercier ? Quelques euros pour un cadeau de Noël, c’est quoi ? Ce sont en tout cas des enfants qui pourront encore guetter cette année, l’arrivée du père Noël et des parents qui ne culpabiliseront pas de ne rien avoir pu leur offrir. Pendant ce temps, le patronat et les classes aisées, ces pauvres riches, n’ont pour seuls soucis que de trouver le meilleur lieu de villégiature pour passer ces gargantuesques fêtes Noël.. Deux mondes.

prime-de-noel-2014-2015

europe1.fr, 4 décembre 2014

COUP DE POUCE – Marisol Touraine a annoncé jeudi que cette aide exceptionnelle était reconduite cette année. Mais elle ne sera pas augmentée.

Instaurée en 1998, la prime de Noël ne sera pas victime de la crise et va continuer à être versée en cette fin d’année. C’est la ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, qui l’a annoncé jeudi dans Le Parisien. Néanmoins, la ministre précise que cette aide exceptionnelle destinée aux plus démunis ne sera pas augmentée.

C’est quoi cette prime ? Cette aide est destinée aux bénéficiaires de certains minima sociaux : RSA (1), allocation de solidarité spécifique, allocation équivalent retraite et allocation transitoire de solidarité. Son montant est de 152 euros pour une personne seule et de 320 euros pour un couple avec deux enfants. La prime de Noël avait été attribuée pour la première fois en 1998 par le gouvernement Jospin sous la pression de mouvements de chômeurs. Ces derniers réclament depuis des années que la prime soit sensiblement augmentée et que le champ de ses bénéficiaires soit élargi (1).

« La prime de Noël est maintenue ». « Malgré la crise, malgré les difficultés que le pays traverse, nous soutenons les plus pauvres », a déclaré Marisol Touraine, avant de préciser que « la prime de Noël est maintenue ». Et cette dernière d’ajouter qu’elle bénéficiera à près de « 1.830.000 personnes ». Un chiffre en hausse par rapport à l’année dernière car « le nombre de bénéficiaires augmente sous l’effet de la crise et du nombre d’allocataires ». « C’est un acte fort de soutien, d’accompagnement », a-t-elle insisté, tout en précisant que le coût global de cette mesure est estimé à « 400 millions d’euros ».

(1) Pour les bénéficiaires du RSA socle uniquement (les bénéficiaires du RSA activités qui totalisent des revenus de 800/900 euros, n’ont rien, ni les chômeurs bénéficiaires de l’ARE versée par le Pôle Emploi, ni les travailleurs-euses pauvres considérés comme salariés.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s